Hormones et prise de poids: La leptine en cause ?

La résistance à la leptine se produit lorsque vos cellules deviennent insensibles à la leptine, l’hormone de la faim et de la satiété, c’est-à-dire le coupe-faim naturel. Dans des conditions normales, lorsque vous avez suffisamment mangé, la leptine signale à votre cerveau d’arrêter de manger, c’est-à-dire qu’il est temps de poser la fourchette. Lorsque votre cerveau est bombardé de signaux de niveaux élevés de leptine, il s’éteint et vous avez faim la plupart du temps. Les niveaux de leptine continuent d’augmenter, les récepteurs cessent de fonctionner, votre corps ne reçoit pas le signal de leptine et vous ne vous sentez pas rassasié. Le plus souvent, vous continuez à manger les mauvais aliments de manière addictive et vous continuez à prendre du poids car une forte leptine entraîne une prise de poids et une faim excessive.

Quels sont les symptômes d’un dérèglement de la leptine ?

Avez-vous ou avez-vous vécu au cours des six derniers mois plusieurs fois ces symptômes:

  • Un appétit puissant, parfois insatiable?
  • Une frénésie alimentaire, surtout après 18 heures? Manger après 22h ou dans les trois heures suivant le coucher?
  • Forte envie de boire des jus de fruits ou des sodas, plus d’un verre par jour?
  • Excès de poids ou obésité (un indice de masse corporelle supérieur à 25)? (vous pouvez consulter votre IMC et l’interpréter en faisant mon bilan hormonal et forme gratuit ici).
  • Gain de poids ménopausique, en particulier au niveau de votre taille?
  • Augmentation de la graisse recouvrant vos muscles triceps, parfois affectueusement appelée «ailes de poulet»?
  • Un diagnostic de syndrome métabolique ou de résistance à l’insuline ?
  • Des périodes de transpiration / sueurs sans faire d’exercice particulier ?
  • Fatigue après l’effort et difficulté à récupérer complètement?
  • Problèmes articulaires – articulations douloureuses, destruction articulaire, bursite, arthrite ?
  • T3 inverse élevée ? (C’est une hormone thyroïdienne, couplée à de la résistance à la leptine, qui bloque la fonction thyroïdienne. Les hormones thyroïdiennes étant les hormones du métabolisme.)
  • Taux de triglycérides élevés ?

Principales causes de résistance à la leptine

  1. Trop de fructose. Manger un excès de fructose (plus de 20g/jour) vous expose à un risque accru de résistance à la leptine car le fructose est métabolisé par le foie, un régulateur important de votre appétit et de votre poids.
  2. Mauvais rythme circadien. La leptine peut se déséquilibrer lorsque vous perturbez votre rythme circadien. Très important il peut vite se dérégler en devenant accro à la caféine, à l’alcool ou au sucre. L’élimination de ces substances permet à votre corps de retrouver son rythme naturel.
  3. Manque de sommeil. Votre leptine est également affectée lorsque vous accumulez une dette de sommeil, l’effet cumulatif de ne pas dormir suffisamment. Des études montrent un lien entre la prise de poids, le manque de sommeil et la résistance à l’insuline. De plus, la dette de sommeil entraîne un déséquilibre alimentaire et une prise de poids chez les femmes parce que vous êtes trop fatiguée pour faire des choix alimentaires judicieux. En d’autres termes, essayez d’avoir les sept à neuf heures de repos dont votre corps a vraiment besoin. Quelle que soit votre capacité à fonctionner avec moins de sommeil, il y a de fortes chances que vous en ayez besoin: seulement 3% de la population possède un gène qui lui permet de bien fonctionner avec moins de sommeil. Éteignez la télévision, prenez un bain, lisez un livre relaxant et engagez-vous à vous coucher plus tôt.

Afin de faire fonctionner correctement votre leptine, votre corps a besoin de la laisser se déplacer librement. Cependant, lorsque vos triglycérides sont élevés, ils bloquent le message de la leptine dans le cerveau. C’est un peu un cercle vicieux: plus vous grossissez, plus vous augmentez la résistance à la leptine et ainsi de suite…
Les triglycérides empêchent votre cerveau d’être prudent en matière de nourriture. La seule façon de laisser la leptine se déplacer librement dans votre corps est de réduire vos triglycérides. De plus, la résistance à la leptine affecte vos systèmes immunitaire et reproducteur. Lorsque votre immunité souffre, une inflammation chronique se développe. La leptine est un acteur majeur de l’inflammation de bas grade qui ne s’éteindra pas chez les personnes en surpoids ou obèses. La résistance à la leptine nuit également à la fertilité et affaiblit vos os. Un déséquilibre de la leptine peut causer des douleurs et des lésions articulaires, car trop de leptine accélère la dégradation du cartilage dans vos articulations. Le niveau de leptine dans votre sang correspond au niveau de vos articulations: plus il y a de leptine, plus il y a de lésions articulaires potentielles.

Comment les femmes soucieuses de leur régime alimentaire se retrouvent-elles avec une résistance à la leptine?

La résistance à la leptine est souvent initiée par la résistance à l’insuline, bien que le mécanisme n’ait pas été démontré de manière concluante. Si l’insuline n’est pas contrôlée pendant trop longtemps, elle enclenchera également l’interrupteur de la leptine. Des niveaux élevés d’insuline font que les ovaires sécrètent plus de testostérone. Vos cellules produisent également plus de mauvais œstrogènes et vous devenez résistante à la leptine. La résistance à l’insuline et à la leptine peut être causée par le stress, un excès de glucides, une prédisposition génétique et une activité physique insuffisante.

Même les femmes de poids normal peuvent avoir un problème avec la leptine, un problème connu sous le nom de «graisse maigre». En médecine, on parle d’obésité de poids normal, un terme utilisé pour décrire une personne de poids normal sur quatre avec une masse grasse accrue. La graisse maigre est un problème de composition corporelle: vous avez trop de masse grasse par rapport à la masse musculaire, et la graisse pourrait vous rendre malade. Laissez-moi vous donner un visuel. Les femmes maigres et grasses semblent minces mais ont très peu de définition musculaire. Ils peuvent avoir fière allure dans un T-shirt, mais lorsqu’elles sont nues, le ventre semble pâteux. Lorsque vous touchez leur peau, vous vous enfoncez dans la graisse plutôt que de ressentir la fermeté des muscles dans l’espace entre leur peau et leurs os. Ce sont des personnes minces qui ont une masse graisseuse élevée, en particulier autour du ventre, et une masse musculaire faible. Elles sont exposées aux mêmes types de maladies que les personnes obèses: prédiabète,diabète, maladie cardiaque et syndrome métabolique.

Combien de femmes sont résistantes à la leptine?

Des experts ont constatés qu’entre 60 et 70% des femmes en surpoids étaient résistantes à la leptine. Elles avaient un problème d ‘«hormone de la faim», pas un problème de volonté. La résistance à la leptine est au cœur des envies de glucides, de la faim accrue et de la suralimentation – et paradoxalement, cela fait que votre cerveau pense que vous êtes affamé. C’est comme un thermostat cassé. Votre système continue de détecter que la pièce est froide, même lorsqu’elle est chaude. Lorsqu’elle fonctionne de manière optimale, la leptine peut être la meilleure amie d’une personne à la diète, car elle normalise l’appétit et inverse le stockage des graisses. Mais quand ce n’est pas le cas, cela peut devenir votre pire ennemi.

Comment la leptine affecte-t-elle la fonction thyroïdienne?

La résistance à la leptine est associée à une plus grande inflammation dans le corps, mesurée par des niveaux plus élevés de hs-CRP (protéine C-réactive à haute sensibilité). La leptine est également corrélée à une TSH plus élevée et au syndrome métabolique. Parfois, la TSH dans la résistance à la leptine se situe dans la fourchette supérieure de ce que les médecins conventionnels considèrent comme euthyroïdien (bon fonctionnement de la thyroïde). Il est recommandé un taux de TSH <2 et un T3 inversé dans la moitié inférieure de la plage normale pour votre laboratoire.

À quelle vitesse les femmes perdent-elles du poids?

Au cours de la première semaine, je vois généralement 1 à 2 kilos perdus si la résistance à la leptine est la cause fondamentale. Je ne suis pas fan des régimes à la mode ou de la perte de poids rapide. Mon objectif est une perte de poids lente, régulière et soutenue chez les personnes en surpoids. La thyroïde met 6 à 8 semaines pour atteindre un nouveau niveau d’homéostasie. Mais comme je le dit souvent, chaque personne est différente et ce qui prend 2 mois chez quelqu’un peut prendre 1 an chez l’autre. Persévérez !

Problèmes de leptine, d’os et d’articulations

Des niveaux élevés de leptine nuisent à vos articulations, indépendamment de l’obésité. C’est parce que la leptine est un médiateur dans la progression de l’arthrose. La leptine décompose littéralement le cartilage en augmentant la production d’enzymes métalloprotéinases (MMP) et contribue à l’apoptose (mort cellulaire programmée) dans les chondrocytes. (Les chondrocytes sont les cellules qui produisent le cartilage, puis s’intègrent dans la matrice cartilagineuse.) 

Certaines personnes pensent qu’un taux élevé de leptine est simplement une conséquence de l’obésité, mais une étude montre que l’élévation de la leptine entraîne des problèmes osseux et articulaires indépendants de l’obésité.

Des études ont révélées des niveaux élevés de leptine dans le tissu rachidien et les articulations des patients atteints de polyarthrite rhumatoïde. La recherche indique que des niveaux élevés de leptine provoquent une inflammation liée à des maladies auto-immunes. C’est parce que la leptine joue un rôle dans les activités du système immunitaire, donc quand il est hors de la base, le système immunitaire est assommé. Dans l’ensemble, les ballonnements et l’inflammation sont des signes d’hormones déséquilibrées, en particulier de leptine. Se débarrasser du fructose, comme je le suggère dans mon programme Hormones minceur Bellisport, réduira les ballonnements et vous aidera à vous sentir plus énergique, moins lourd et moins affamé, et vous aidera à mieux contrôler vos fringales.

Le HIIT aide-t-il à rétablir les problèmes de leptine?

Le HIIT étant de l’exercice de haute intensité intermittente. Par exemple un sprint de 30 secondes, un repos de 30 secondes, enchaîné pendant 5 à 15 minutes. Des études montrent que certaines personnes éliminent leur résistance à la leptine avec de l’exercice (hiit ou activité moins cardio confondues). Lorsque vous souhaitez réinitialiser votre hormone de la leptine, je vous recommande de brûler des calories avant manger. Faire de l’exercice avant de manger vous permet de brûler des calories supplémentaires et, idéalement, de réduire votre équilibre énergétique (calories consommées au repas moins les calories brûlées avant le repas). Il est intéressant dans le cadre d’un jeûne intermittent comme je le préconise de faire également son activité physique pendant ce jeûne (un jeûne intermittent est variable d’une personne à l’autre et peut facilement durer de 14 à 22 heures).
Les femmes sont extrêmement efficaces pour garder en réserve la graisse, surtout après 40 ans. Une étude a montré que les hommes et les femmes en surpoids réagissent différemment à l’exercice sur un tapis roulant. Les hommes ne montrent aucun changement dans leurs hormones métaboliques et les femmes augmentent leur ghréline, l’hormone qui augmente l’appétit.

N’oubliez pas qu’un exercice intense très près de l’heure du coucher peut interférer avec votre sommeil. Attendez au moins deux heures avant de vous coucher. 3 fois par semaine essayez de faire une marche rapide, pratiquez vingt minutes de yoga, faites une séance de 5 à 15 minutes de petite musculation.

Pour plus d’informations sur la leptine et comment la réinitialiser, et pour avoir toutes mes séances de sport favorites et efficaces, entrez dans mon programme Hormones Minceur Bellisport.

Leave a Comment